Contenu

Département EEA

Recherche avancée
Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier
23 sept.

Vous êtes ici : Accueil > Diplômes EEA > Master EEA-AEETS

Master EEA-AEETS

Un Master modernisé à la pointe de l'innovation en synergie avec l'environnement socio-économique

Parcours personnalisé en M1Spécialités indifférenciées

  • fonction du projet professionnel de l'étudiant
  • obligation de s'ouvrir à des enseignements hors spécialité (pluridisciplinarité)
  • 600h d'enseignement théorique et pratique
  • possibilité de changer de spécialité en M2

  • volume horaire de type M2P pour tous (550h)
  • socle de connaissances plus solide pour tous
  • seule différence : stage industrie ou recherche

 

Syllabus du Master EEA-AEETS : informations générales du Master regroupées en 16 pages.

Les équipes de formation constituées d'enseignants-chercheurs et chercheurs de grands laboratoires de recherche et d'acteurs du secteur industriel permettent l'intégration dans le Master des dernières avancées du domaine de la recherche en cohérence avec les besoins industriels. En M2, environ 20% du volume horaire est assuré par des industriels, 80% par des enseignants-chercheurs et chercheurs.

Le Master EEA bénéficie de l'environnement d'Aerospace Valley, du pôle de compétitivité mondial AESE, du Canceropôle, ... garantissant une insertion professionnelle dans les domaines des Systèmes embarqués, Télédétection, Gestion durable de l'énergie, Imagerie Médicale, Télécommunications, Robotique, Micro/nanotechnologies, ...

L'objectif du Master est de former des spécialistes dans les domaines de l'électronique, de l'électrotechnique, de l'automatique, de l'informatique industrielle et du signal en donnant aux diplômés les compétences pour analyser, concevoir, mettre en oeuvre et exploiter les systèmes et leurs composants constitutifs présents dans ces domaines.

Selon la spécialité, il s'agit de systèmes ...


spécialité Electronique pour les Systèmes Embarqués et Télécommunication (ESET)

de systèmes électroniques embarqués ou non, de systèmes de télécommunication, de systèmes hyperfréquences et optoélectroniques, de microsystèmes, en prenant en compte l'aspect composant/matériaux de ces systèmes,


spécialité Conversion de l'Energie - Systèmes Electriques (CESE)

de systèmes de conversion et de gestion d'énergie électrique, de systèmes de commande de convertisseurs statiques et d'actionneurs électromécaniques, de réseaux électriques embarqués, en incluant les aspects matériaux/plasmas du génie électrique,


spécialité Ingénierie des Systèmes Temps-Réel (ISTR)

de systèmes automatiques et temps réel complexes, de systèmes embarqués, de systèmes de production, de systèmes de reconnaissance des formes, de systèmes robotique, en mettant en avant une approche Ingénierie Système,


spécialité Signal, Imagerie et Applications (SIA)

de systèmes d'acquisition, de traitement et d'analyse des signaux et images pour la télédétection et l'imagerie médicale notamment.
Elle prépare au concours d'admission au DQPRM (Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale)


Un parcours personnalisé


En M1, 1ère année du Master, afin de laisser à l'étudiant une plus grande liberté de choix, un parcours personnalisé guidé par la spécialité est proposé. C'est en fonction de son projet professionnel que l'étudiant peut construire son parcours de la façon suivante :

  • des UE obligatoires (12 ECTS) communes à toutes les spécialités de la mention.. Il s'agit de compétences essentiellement transversales (Langues, Connaissances de l'entreprise, Projet et initiation recherche, ...)
  • des UE obligatoires (30 ECTS) imposées par la spécialité choisie, constituant le socle nécessaire pour poursuivre en M2 dans la spécialité,
  • des UE libres (18 ECTS) pouvant être choisies parmi les UE des autres spécialités ou en partie de la spécialité visée.

Le libre choix de la spécialité en M1 avec la possibilité de s'ouvrir à un enseignement hors spécialité ménage pleinement l'orientation en M2 vers l'un des parcours de la spécialité ou même, le cas échéant, permet de changer de spécialité en fin de M1 si l'étudiant a changé d'avis après plus de maturité.


Des spécialités de M2 indifférenciées à vocation à la fois professionnelle et recherche


Le but est de préparer les étudiants diplômés au contexte industriel actuel, de leur donner les moyens leur permettant de s'adapter facilement à son évolution future et d'en faire des éléments mo-teurs de cette évolution. La double finalité profession-nelle et recherche des spécialités du Master participe de cette ambition. En effet, il s'agit non seulement de répondre au mieux aux besoins du monde industriel mais également d'intégrer dans la formation davantage de méthodes et techniques issues du monde de la recherche afin que les diplômés soient force de proposition et d'innovation en contribuant au transfert recherche industrie. De plus, cette double finalité a pour vocation de donner aux étudiants poursuivant par un doctorat une vision professionnelle du domaine dans lequel ils se spécialisent leur permettant ainsi de conduire tout au long de leur thèse leurs activités de recherche en ayant connaissance des besoins et contraintes industrielles.

L'objectif est également d'offrir aux étudiants une formation qui leur permette de s'essayer à la recherche et d'appréhender le monde de la recherche (par le choix d'un stage orienté recherche). A l'issue de ce stage, un étudiant n'obtenant pas de bourse de doctorat ou constatant que la recherche n'est pas la voie qu'il souhaite, peut, grâce à une formation beaucoup plus complète (puisque s'appuyant en sur un contenu en grande partie de type M2P), trouver un emploi dans l'industrie (cf. l'insertion professionnelle des spécialités actuelles). En outre, un socle plus solide de connaissances et de compétences constitue un atout pour la recherche.

Principe de structuration du M2


Spécialités indifférenciées

  • volume horaire de type M2P pour tous (550h)
  • socle de connaissances plus solide pour tous
  • seule différence : stage industrie ou recherche

3 parcours par spécialité
structuration

20% des enseignements assurés par des industriels


Date de mise à jour 24 mai 2011


Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11