Contenu

Département EEA

Recherche avancée
Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier
20 sept.

Vous êtes ici : Accueil > Métiers de EEA > Domaines de Compétences

Métiers - Domaines de Compétences

Domaines de compétences principaux des métiers de l'EEA



Informatique industrielle
L'informatique industrielle est un des domaines privilégiés de l'EEA. C'est la partie de l'informatique qui a pour but de mettre l'ordinateur en relation avec son environnement: contrôle de machines-outils et de robots, applications en domotique (système d'alarmes d'habitation), gestion du traitement des eaux, contrôle des feux de circulation routière, automatisation de métro, pilotage des chaînes de production, ... L'EEA, c'est donc aussi une autre façon de faire de l'informatique.chaîne

Maîtrise de l'énergie
Source de vie, l'énergie doit être maîtrisée. C'est un défi pour les années à venir : une demande toujours croissante, des réserves qui s'épuisent, des énergies renouvelables à développer et notre planète à protéger. La production (centrales électriques à combustibles fossiles, centrales hydrauliques, énergies renouvelables, moteurs à combustion, turbocompresseurs, etc.), le transport et la distribution aux utilisateurs de l'énergie impliquent la mise en œuvre de techniques d'ingénierie et de matériaux toujours plus sophistiqués. L'EEA a un rôle important pour la maîtrise de l'énergie.turbine

Micro et Nanotechnologies
microsystèmeDes avions sans pilote, des automobiles intelligentes, des puces implantées dans le corps humain, grâce aux micro et nanotechnologies, l'innovation électronique semble sans limite ...
De nos jours, il est impossible d'imaginer téléphones portables, ordinateurs & internet, équipements audiovisuels, jeux vidéo, domestiques et médicaux sans composants et circuits électroniques. La discipline qui traite de la conception et fabrication des circuits intégrés est la microélectronique. Son évolution est vertigineuse et s'étend désormais à de très nombreux secteurs. La fusée Ariane, par exemple, intègre une multitude de puces de silicium À cela s'ajoute le besoin d'augmenter le nombre de capteurs pour mieux appréhender le comportement de systèmes toujours plus grands et plus complexes (l'A380 par exemple). La tendance est à la miniaturisation, sans fil, autonomie ... Demain sera infiniment petit ... Cet infiniment petit trouve un écho dans la nanoélectronique qui est le domaine naissant spécialisé dans les composants à échelle nanométrique (4000 fois plus fins qu'un cheveu).

Robotique
Jusqu'aux années 80, l'objectif majeur de la robotique était d'équiper des ateliers ou des chaînes de montage avec des robots manipulateurs, pour l'exécution de tâches répétitives (assemblage, tri, soudure, peinture, etc.). De nos jours, on assiste à un renouveau de la discipline avec l'exploitation de robots manipulateurs pour la robotique médicale ou l'utilisation de robots mobiles (terrestres, aériens, sous-marins, spatiaux) pour l'exploration et le sauvetage. Un marché promis à une très forte expansion dans les prochaines décennies concerne la robotique de service (cf. les robots aspirateurs ou tondeuses déjà disponibles) ainsi que la robotique d'assistance à l'homme (assistance aux personnes âgées, etc.). L'EEA demeure un élément central de la robotique post-industrielle et intègre les techniques de perception modernes (vision par ordinateur, télémétrie laser, etc.), le traitement du signal et des images, les architectures matérielles et logicielles embarquées, etc.robot

Systèmes embarqués
cokpitLes systèmes embarqués sont présents partout, des téléphones mobiles (vidéo intégrée) aux avions (pilote automatique) en passant par les automobiles (verrouillage à distance) et les satellites (GPS). Intégrant des composants programmables et des logiciels en temps réel, liant étroitement informatique industrielle, électronique et électrotechnique, ils nécessitent toutes les compétences de l'EEA. La microélectronique est également partie prenante pour l'indispensable réduction de la taille, du poids et de la consommation de ces systèmes.

Signal et Imagerie
Signal et imagerie sont des domaines de compétences transverses aux disciplines de l'EEA. Cette interdisciplinarité vise notamment à associer les connaissances nécessaires à la compréhension de la mesure par les instruments propres à l'applicatif et les connaissances relatives au traitement, analyse et interprétation des signaux et images acquises. Les secteurs applicatifs concernés couvrent un large spectre et vont de l'aéronautique au biomédical, en passant par le traitement du son, pour le signal, ainsi que du contrôle de procédés industriels au diagnostic médical dans la santé, en passant par l'observation de la terre et de l'espace, pour l'imagerie.image

Date de mise à jour 3 novembre 2011


Quelques domaines de compétences

  • Informatique industrielle
  • Maîtrise de l'énergie
  • Micro et Nanotechnologies
  • Robotique
  • Systèmes embarqués
  • Signal et Imagerie
Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11